[Retrouvez l'intégralité de l'article dans le livre numérique Mon cardiologue ]


L’oedème aigu pulmonaire est responsable d’une insuffisance respiratoire.

Il s’agit dans la plupart des cas d’une insuffisance cardiaque aigüe à l’origine.

Dans de rares cas, un mécanisme inflammatoire est en jeu (SDRAA), que nous laisserons de côté ici.

Toutes les causes d’insuffisance cardiaque peuvent être à l’origine d’une oedème aigu du poumon, soit sur un mode rapide et aigu, soit sur un mode lent et décompensé.

Le débit cardiaque n’ets plus assuré, ce qui entraine une augmentation brutale des volumes plasmatiques au niveau du poumon. Les alvéoles pulmonaires sont alors chargées de ce nouveau surplus, et les échanges en oxygène ne sont plus assurés efficacement.

 

Signes de l’oedème aigu pulmonaire

 

-Insuffisance respiratoire aiguë, qui peut ressembler à une crise d’asthme

-Toux, expectoration

-tachychardie, bradycardie

-cyanose

-hypertension ou hypotension selon la cause de l’oedème pulmonaire

 

Les causes

 

-infarctus

-maladie valvulaire

-hypertension artérielle

-troubles du rythme cardiaque

-myocardite, endocardite

-

Le traitement

 

Il s’agit d’une urgence thérapeutique.

Le traitement se fera en hospitalisation.

La prise en charge des causes sera un élément primordial.

L’oxygénothérapie est nécesssaire.

Le traitement de la défaillance cardiaque associera classiquement tout l’arsenal thérapeutique à disposition en cas d’insuffisance cardiaque aigüe.