Agir sur le corps c’est agir sur l’esprit. Le contraire est encore vrai. Il y a interdépendance.