[Retrouvez l'intégralité de l'article dans le livre numérique Mon cardiologue ]


L’épreuve d’effort est un examen qui enregistre l’électrocardiogramme durant un exercice physique provoqué et calibré. Il peut être réalisé sur un tapis roulant ou une bicyclette ergométrique. L’examen de l’électrocardiogramme d’effort est couplé à celui de la prise de tension artérielle à l’effort. Le patient est invité à produire un travail qui entraine ses pulsations dans les alentours de la Fréquence Maximale Théorique – obtenue par la formule 220-âge (ainsi pour 40 ans, la FMC est de 220-40=180, et elle est de 140 pour 80 ans).

 

 

On recherche l’apparition d’une douleur thoracique provoquée par l’effort, des anomalies de mesure de l’électrocardiogramme ou de la tension artérielle, des troubles du rythme cardiaque.

La mesure des échanges gazeux à l’effort peut être couplée à l’épreuve d’effort: il s’agit alors d’une spirométrie d’effort, utile chez l’insuffisant respiratoire, chez l’insuffisant cardiaque, et chez le sportif.