[Retrouvez l'intégralité de l'article dans le livre numérique Mon cardiologue ]


L’échographie transoesophagienne répète les prérogatives de l’examen d’échographie transthoracique, si ce n’est que l’examen est réalisé à partir d’une sonde qui s’affranchit des résistances cutanées ou pulmonaires aux ultrasons, puisqu’elle est positionnée directement au niveau oesophagien, jusqu’au niveau gastrique. Il faut donc l’avaler. Heureusement, sa particularité est sa finesse. Les images obtenues sont spectaculairement justes et précises, et l’imagerie acquiert une très grande valeur prédictive positive.