[Retrouvez l'intégralité de l'article dans le livre numérique Mon cardiologue ]


L’ablation rythmologique est une technique invasive effectuée en atmosphère stérile, sous amplificateur de brillance, qui consiste en l’interruption d’un foyer d’émission ectopique du rythme cardiaque, lors des fibrillations auriculaires ou des tachycardies ventriculaires, ou d’un courant aberrant, lors des flutter auriculaires ou de certains syndromes congénitaux de pré-excitation (type syndrome de Wolf Parkinson White). Les indications de l’ablation rythmologiques sont soigneusement étudiées et décidées en amont de l’intervention par le cardiologue rythmologue responsable de la réalisation de l’acte.

 

Le foyer cible va être alors repéré par des mesures intra cavitaires, qui retranscrivent le parcours du courant électrique sur une planification fonctionnelle de la cavité cardiaque étudiée. Certaines acquisition d’imagerie par IRM peuvent être couplées. Le noeud aberrant de dépotentialisation va être réduit par le froid ou la brûlure, à l’application d’une sonde spéciale. L’examen reste dans la plupart des cas indolore, et réalisé sous anesthésie locale avec légère anxiolyse.