[Retrouvez l'intégralité de l'article dans le livre numérique Mon cardiologue ]


L’hypertension artérielle est une maladie extrêmement répandue et dont les conséquences peuvent être graves.

Elle est définie par une pression artérielle systolique supérieure à 140mmHg et diastolique supérieure à 90 mmHg lors de deux prises successives espacées de trois mois (pour éviter l’effet « blouse blanche »).

Physiologiquement, l’augmentation de la pression circulatoire du réseau vasculaire va petit à petit entrainer la défaillance de la pompe cardiaque.

Dans 90% des cas, l’HTA est dite essentielle: il n’y a pas de cause qui puisse être retrouvée. Très simplement, la diminution intrinsèque de compliance des parois est dû à une diminution de l’élastine dans leur composition, diminution favorisée par les autres facteurs d’athérosclérose associés (diabète, cholestérol, tabac, stress, âge).

Les autres causes, qui font de l’HTA une maladie secondaire dans ce cas, sont d’origine vasculaire, neuro endocrinienne, médicamenteuses ou toxiques.

La symptomatologie s’exprime principalement par des céphalées, des vertiges, de palpitations, une epistaxis (saignement du nez), une dyspnée (difficulté respiratoire).

 

 

Les complications 

 

  • cardiaques

-insuffisance cardiaque par le jeu physique pur des hausses de pression et de l’augmentation de travail de la pompe cardiaque

-insuffisance coronaire par athérosclérose accélérée, qui peut provoquer infarctus et insuffisance cardiaque secondaire

  • neurologiques

-atteinte du système nerveux central par accident ischémique ou hémorragique

-démence

  • vasculaires

-dissection aortique

-rupture de vaisseaux

-saignements

-anévrismes

  • rénale

-insuffisance rénale

 

Le traitement

 

Le traitement associe une correction des facteurs de risque avec une prise en charge symptomatique par des mesures hygiénodiététiques: diète hydro sodée, arrêt du tabac, prise en charge du stress, correction du surpoids, exercice physique.

Le traitement médicamenteux fait intervenir des anti hypertenseurs de type diurétiques, anti calciques, béta bloquants, vasodilatateurs, régulateurs neuro endocriniens (inhibiteurs de l’enzyme de conversion, anti angiotensine, anti rénine)…